Avoir une plume sans faute est presque impossible

Avoir une plume sans faute: presque impossible

Cela peut sembler difficile de rédiger sans faire d’erreur. Rédiger sans faute d’orthographe est stressant pour bien des rédacteurs et la rédaction Web n’y échappe pas. Les logiciels tels qu’Antidote peuvent vous aider, mais ils ne font pas tout.

La langue française pourrait vous terrifier!

En général, les gens ne prennent pas assez le temps de bien se relire et oublient quelques coquilles en cours de route. Pour vous pratiquer, vous pouvez prendre un article de journal (par exemple, le Journal de Québec) et y surligner toutes les erreurs que vous y trouverez. Par la suite, vous les corrigez.

Par la suite, cela sera plus facile de faire la même chose avec vos propres textes. C’est possible et accessible de rédiger orthographiquement sans faute, mais cela prend beaucoup de pratique. De plus, personne n’est à l’abri d’erreurs ou de fautes puisque nous avons tous nos manières d’écrire et notre œil s’y habitue. C’est pourquoi il peut sembler ardu de repérer les fautes dans vos textes immédiatement après les avoir rédigés.

Sur le Web, un texte bourré de fautes pourrait faire perdre beaucoup de contrats à un rédacteur, expérimenté ou non. Il est primordial d’apprendre à écrire de manière impeccable afin de pouvoir par la suite se concentrer sur les autres principes importants de la rédaction.

De là à en perdre vos lecteurs?

La formation continue en rédaction de la langue française est la clé du succès. Étant donné que plusieurs mots ou expressions entrent et sortent du dictionnaire à chaque refonte, il faut se ternir au courant des dernières mises à jour et des actualités à ce sujet.

Il faut continuellement vous pratiquer à conjuguer vos verbes, à faire vos accords avec les participes passés et vos accords en genre et en nombre.

Si plus de la moitié des directeurs en ressources humaines ont déjà disqualifiés des candidats potentiels parce que des fautes étaient présentes sur leur lettre de motivation ou leur curriculum vitae, imaginez ce que cela pourrait provoquer à vos lecteurs.

Allier correcteur orthographique et votre œil de lynx

Les logiciels de correction sont loin de pouvoir identifier toutes les erreurs que vous pouvez commettre lorsque vous rédigez. Par logiciel de correction, je ne fais pas référence au correcteur automatique de Word, Excel ou même Powerpoint, mais bien d’Antidote.

Vous devez également vous relire à plusieurs reprises, de préférence pas dans la même journée, dans le but d’éliminer toutes les erreurs possibles.

Étant une chasseuse aguerrie d’erreurs de toutes sortes, je perçois qu’Antidote doit repérer les principales fautes, celles qu’on voit nécessairement. La réforme de l’orthographe (la manière de rédiger certains mots) y est pour beaucoup dans la formation continue.

La plume ne fait pas tout

Écrire correctement doit devenir comme une seconde peau et si vous n’êtes pas passionné de la chasse aux fautes, vous y parviendrez rarement. Certains mots sont des exceptions et doivent être apprivoisés prudemment et les accords en genre et en nombre sont parfois loin d’être évidents.

Si vous n’êtes pas certain et que vous désirez faire rédiger ou réviser (corriger) vos textes par une personne passionnée par la langue française et ses règles, communiquez avec nous!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *