La rédaction optimisée pour le Web (SEO)

La rédaction optimisée pour le Web (SEO)

La rédaction SEO, ou rédaction optimisée pour le Web («Search Engine Optimization») joue un grand rôle dans votre site Web. Vous vous demandez probablement de quoi il s’agit. Après avoir lu cet article, vous serez en mesure d’en connaître davantage sur le sujet et de vouloir la mettre en place pour votre site Web.

Pourquoi est-ce important ?

Ce qui fait que votre contenu sera bien répertorié par les moteurs de recherche tels que Google, Safari ou Explorer, c’est bien la rédaction optimisée pour le Web. Cela amènera davantage de visiteurs sur votre site Web que vous n’auriez pas pu rejoindre sans cette astuce. Ce n’est pas une partie de plaisir pour tous, mais les efforts en valent la peine. 

C’est ce qui fait que votre blogue ou vos pages de site Web seront davantage lus ou consultés même si vous n’avez pas beaucoup d’abonnés sur les réseaux sociaux. C’est dire que le nombre de personnes qui vous suivent n’a aucune importance si personne ne lit ce que vous écrivez sur votre site Web. C’est également pour cela que beaucoup d’entreprises vont demander à connaître le nombre de visiteurs uniques mensuels pour votre site Web avant d’envisager de faire affaire avec vous.

Comment la rédaction SEO fonctionne-t-elle?

Chaque moteur de recherche possède des robots virtuels qui parcourent Internet en entier dans le but d’étudier chaque page de chaque site. Ils relèvent la pertinence de tout ce qui est écrit, leur « valeur » (contenu de qualité ou non, l’exclusivité du sujet ainsi que le moment exact de sa publication).

Plusieurs moyens gratuits sont disponibles pour vous aider à atteindre davantage d’utilisateurs en signalant aux algorithmes de votre moteur de recherche la qualité de vos écrits afin de voir votre site Web en tête de liste des résultats de recherche.

Les mots-clés sont très importants

Si vous écrivez des articles personnels qui sont destinés à des abonnés qui vous suivent, la rédaction SEO n’est pas vraiment nécessaire. Par contre, si vous rédigez un article scientifique ou informatique qui a un haut potentiel de recherche, vous devriez vous y attarder et choisir 1 mot-clé principal et 2 ou 3 mots-clés secondaires.

Il faut prendre en compte la manière dont vous-même rechercheriez votre propre article ou site Web sur Google. Quels mots auriez-vous tendance à chercher en premier ? Quels autres termes seraient pertinents pour la recherche ?

Si vous devez rédiger pour une entreprise ou un particulier dont vous n’êtes pas le public cible, vous pouvez fouiller dans les publicités Google pour trouver la popularité des mots-clés. Vous pouvez vous créer un compte pour faire comme si vous alliez vous-même acheter des mots-clés et vous aurez toutes les informations dont vous avez besoin sans même avoir à passer une commande ou payer quoi que ce soit.

Pour un meilleur référencement:

  • Optez pour une courte expression plutôt qu’un seul mot
  • Mettez votre mot-clé dans le titre et dans la première phrase (comme dans cet article)
  • Ajoutez des vrais titres à vos images lorsque vous les sauvegardez
  • Prenez le temps d’ajouter un titre « Alt text » à vos images, comprenant vos mots-clés.
  • Ajoutez un plug-in (dans WordPress) pour vous aider dans votre rédaction
  • Privilégiez les articles longs (au-dessus de 500 mots) pour davantage de pertinence
  • Insérez vos mots-clés secondaires dans les intertitres de votre texte

Grâce à tous ces trucs, vous pourrez maintenant faire votre propre rédaction optimisée pour le Web (SEO) avec beaucoup moins d’efforts.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *