Rédiger sans, sent/sens, cent, sang, c’en et s’en

Rédiger sans, sent/sens, cent, sang, c’en et s’en

Ces homonymes peuvent sembler difficiles à démêler et à utiliser. Nous vous proposons quelques trucs pour mieux trouver les situations dans lesquelles vous pourrez les écrire.

Sans : on l’emploie quand on veut dire qu’il n’y a pas de ce qui suit.

Par exemple, « Sans toi, ce ne serait pas pareil. »

Sens/sent : Il s’agit de la conjugaison du verbe sentir au présent de l’indicatif.

Par exemple, « Je sens les fleurs de ton jardin. Il sent les fleurs de mon jardin. »

Cent : Il s’agit du nombre 100 écrit en lettres.

Par exemple, « Cent têtes valent mieux qu’une. »

Sang : Il s’agit du liquide rouge qui circule dans vos veines.

Par exemple, « Mon sang est bien rouge. »

C’en : Il s’agit de la contraction de « cela en »

Par exemple, « C’en est trop pour moi. »

S’en : Il remplace « se… de cela. »

Par exemple, « Il n’a pas l’air de s’en soucier. Il n’a pas l’air de se soucier de cela. »

Rédiger correctement ces termes…

C’est normal que vous trouviez cela difficile de rédiger des homonymes de la sorte. Nous espérons que dorénavant, vous saurez mieux différencier ces homonymes et en faire usage convenablement dans vos écrits.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *